Logo entête 2010

 

R.E.

 

SOMMAIRE :      (Cliquez sur chaque point de ce sommaire pour atteindre instantanément, le point du règlement correspondant)
Top page   

 

CHAPITRE I : INFORMATIONS COMMUNIQUÉES PAR LE PROFESSEUR AUX ÉLÈVES

En début d’année scolaire et, si c’est nécessaire, en début de chaque période, le professeur donnera à ses élèves une information claire sur :


CHAPITRE II : ÉVALUATION

Pour qu’un apprentissage soit efficace, il doit être évalué régulièrement. C’est dans la mesure où l’élève est informé et accepte de reconnaître ses erreurs et ses lacunes qu’il peut progresser.

C’est pour cela qu’il y a toujours deux fonctions dans l’évaluation:

  1. la fonction de conseil, qu’on appelle souvent « formative » :
    Tout au long de l’année, chaque professeur s’efforce d’informer l’élève de la manière dont il progresse dans l’apprentissage et dont il acquiert les compétences requises.  À ce stade, le droit à l’erreur est reconnu: l’élève  prend conscience de ses erreurs, les comprend et reçoit des conseils pour s’améliorer.
    Les cotes qu’il reçoit pour ces exercices ou ces devoirs sont indicatives et contribuent à l’apprentissage de l’élève.

  2. la fonction de certification, qu’on appelle aussi « sommative » :
    À la fin d’une phase d’apprentissage l’élève est confronté à des bilans dont les résultats interviennent beaucoup plus dans la décision finale.  On comprendra que l’évaluation sommative aura une plus grande importance dans les classes du 3e degré.

L’évaluation est donc un outil de dialogue entre le professeur et l’élève et sa transcription régulière dans le bulletin permet d’associer les parents à la réflexion.
Ce dialogue a aussi pour but d’amener petit à petit l’élève à se construire un jugement personnel et à être capable de s’évaluer lui-même selon des critères objectifs.
L’échange se construit aussi lors des rencontres organisées à certains moments de l’année entre les professeurs, l’élève et ses parents.
Les parents se feront un devoir d’analyser chaque bulletin et de participer à toutes les réunions prévues, y compris à la fin de l’année.
En fin d’année, la décision relative à la certification s’inscrit dans la logique de l’évaluation des acquis et des compétences de l’élève tout au long de l’année, à condition bien sûr que l’élève ait joué le jeu clairement et honnêtement et ait contribué à un dialogue vrai avec ses professeurs.

L’évaluation a besoin de supports.
Le professeur veillera à ce qu’ils soient aussi variés que possible pour essayer de cerner toutes les facettes de l’intelligence de l’élève :

Plusieurs fois par an, le bulletin fait le point de la situation :

Le résultat de ces examens et les diverses épreuves d’évaluation étalées sur l’année fonde en grande partie la réflexion des professeurs pour la certification.

Une bonne évaluation ne peut être exercée de manière uniforme.  Suivant les cours, les matières, l’avancement dans l’apprentissage allant de la mémorisation et sa simple restitution, aux notions d’application, d’analyse et de synthèse, la forme de l’évaluation se doit d’être adaptée et cohérente.
Les notations ont une valeur importante dans les décisions de fin d’année, néanmoins le conseil de classe conserve toutes ses prérogatives : la loi lui demande de prendre en compte d’autres critères que les seuls résultats aux interrogations et aux examens. Toute décision d’échec (AOC), même partiel (AOB), sera justifiée par écrit par le Conseil de Classe.

L’évaluation ne peut être faite efficacement que si l’élève participe à tous les exercices et à toutes les épreuves.
Si l’élève ne se présente pas, s’il est exclu des cours au moment de l’interrogation ou si l’absence lors de l’épreuve n’est pas justifiée valablement, il aura automatiquement une cote de zéro. Si l’absence est justifiée, il demande à son professeur les modalités pour refaire les interrogations. En cas d’absence de moyenne à longue durée, il sera proposé, dans la mesure du possible, un planning de remédiation et de présentation des épreuves auxquelles il n’a pu participer.

Pour ce qui est des examens de Noël ou de Juin, c’est le Conseil de classe qui décide, individuellement pour chaque élève, des épreuves qui doivent être passées et qui propose un calendrier à l’élève.

Top page   

[  1,  2,  3  page suivante  ]


Règlement des études - Version octobre 2018.

 

Institut Saint–Joseph Visé – © 2017. Tous droits réservés.